Signalisation Routière au Mexique et Yucatan

 

Comme tout pays, le Mexique a son étiquette en matière de conduite.

Cela est d’autant plus vrai que si les transports publics sont beaucoup plus performants que l’on pourrait croire, de nombreuses routes sont accidentées et les Mexicains, comme dans tous les pays latins, ne sont pas les conducteurs les plus « prévisibles » du monde.

 

Pour cette raison, il est important de bien connaître la signalisation routière du pays.

Si certains panneaux tombent visuellement sous le sens, comme le Alto (Stop), ou Una Via (sens unique) qui ressemblent à leurs équivalents en France ou ailleurs, d’autres nécessitent de connaître un peu d’espagnol.

 

Citons par exemple :

– Entrada y salida de camiones (entrée et sortie de camion).
– Si toma no maneje (si vous buvez, ne conduisez pas).

 

Mais là encore, seule la langue change, le sens est transparent.

Voyons maintenant les panneaux de signalisation pour initiés, ceux qui ont sens direct facilement compréhensibles mais renseignent sur les habitudes de conduite des Mexicains :

 

– Topes a 100m.

Traduction littérale : dos d’âne à 100 mètres.
Sens réel : vous avez intérêt à ralentir fissa si vous ne voulez pas subir un réarrangement de vos organes d’ici 100 mètres. Ceci est un avertissement, il n’y en aura pas de deuxième.

 

– Poblado proximo.

Traduction littérale : Ville à proximité.
Sens réel : d’ici peu vous allez rencontrer tellement de dos d’âne que vous aurez l’impression d’être sur des montagnes russes.

 

– Zona de descanso ou Paradero de descanso.

Traduction littérale : Zone/Arrêt de repos.
Sens réel : Zone/Arrêt de repos. C’est tout. Avec un peu de chance il y aura un distributeur de boissons, avec plus chance il aura été réapprovisionné récemment. Mais ne vous attendez pas à trouver des tables pour pique-niquer ou des toilettes.

 

– Cruce de peatones. 

Traduction littérale : passage pour piéton
Sens réel : Pauvre mortel, tu n’as aucune idée de ce qui t’attend. Ton pied a intérêt à être tout près du frein si tu tiens à éviter l’incident diplomatique qui se profile devant toi.

 

Enfin, certains signes sont tout simplement incompréhensibles de prime abord

Tel le fameux No deje piedras sobre el pavimento : Ne laissez pas de pierres sur la chaussée. Mais qui donc s’amuse à laisser des pierres sur la chaussée ? Tout simplement des conducteurs devant changer une roue qui s’en servent pour stabiliser leur véhicule, et ont la mauvaise habitude de les laisser là.

 

Voilà, vous êtes mieux préparé aux particularité de la conduite au Mexique !

comments are closed .