Skip to content

Musée du chocolat Mérida Yucatan

 

Vous aimez le chocolat ? Attention aux abus, c’est une vraie « drogue » ! Si vous êtes au Mexique cependant, vous avez toute licence pour en manger autant que vous voulez : c’est de l’appréciation culturelle. A Mérida, Cancun ou Cozumel on trouve des musées dédiés à cet aliment qui a fait le tour du monde mais dont les origines se trouvent dans la péninsule du Yucatan.

 

Le terme « cacao » vient des Olmecs

Une population mésoaméricaine présente sur le territoire avant les Mayas. L’archéologie  nous apprend que les anciennes tribus vénéraient les fèves de cacao, considérés comme des dons de la divinité, et les utilisaient comme une forme de monnaie. Ce sont cependant les Mayas qui créèrent le chocolat en tant que tel.

 

Sur des sites comme celui de Chichen Itza on peut voir des hiéroglyphes

Des reliques et des ornements muraux qui rendent hommage au cacao. En le mélangeant avec de la vanille et des épices, ils obtenaient une boisson amère appelée le « xocolatl », appréciée autant pour son goût que pour les propriétés magiques qu’on lui prêtait. Les Aztèques copièrent vite la recette des Mayas, et on pourrait presque parler d’une boisson « nationale » de l’Amérique pré-colombienne.

 

Les Conquistadors espagnols n’apprécièrent pas du tout l’amertume du « xocolatl » quand ils le rencontrèrent

Ils en ramenèrent cependant en Europe, ou son mélange avec la canne à sucre produit ce qui nous appelons aujourd’hui le chocolat. Son succès foudroyant s’étendit aux autres pays européens, et le cacao devint très vite une des sources de richesse principales du nouveau monde, intégré à de nombreux gâteaux et desserts. On se représente mal de nos jours l’exotisme de cet aliment pour les papilles européennes, mais ce fut une révolution gustative !

 

De nos jours le Yucatan ne produit plus que 2 % des fèves de cacao du monde entier

Mais des entreprise comme Ki’Xocolatl de Mérida, créé par deux chocolatiers belges partis de Liège en quête des origines du chocolat, mettent en avant l’héritage de la région. Chez Ki’Xocolatl on mélange les anciennes techniques mayas avec la technique occidentale moderne, et les employés sont des artisans mayas formés dans les deux univers, afin de refaire de Mérida et du Yucatan une destination de classe mondiale du chocolat, une Suisse du chocolat pour ainsi dire ! L’usine abrite également un musée du chocolat ou vous pourrez en apprendre plus sur les techniques de fabrication et la passionnante histoire de cet aliment !

 

Mais attention aux indigestions, vous savez comment ça finit…

ASSISTANCE ANTICORRUPTION !