Skip to content

Le Musée Sous-Marin de Cancún

 

Un des gros avantages du statut de touriste, c’est de pouvoir justement s’habiller en touriste et de miser sur le confort des vêtements plutôt que sur le style. Mais cela peut poser problème quand on a envie d’aller au musée. En short et tongs, on a vite fait de se sentir intrus. Et pour peu qu’il soit bondé, on en sort avec une sorte de fatigue très particulière dans les jambes, résultat d’heures passées à faire la queue devant tel ou tel tableau réputé. Bref, les musées en vacances, ce n’est pas forcément l’idéal ! Mais celui dont nous allons parler maintenant est d’un tout autre genre… Pas besoin de se mettre sur son 31, non, un maillot, des lunettes de protection et un tuba suffiront amplement !

 

L’anglais Jason deCaires Taylor est à l’origine de la création du MUSA (Museo Subacuático de Arte ou Le Musée Sous-Marin de Cancún en français), une collection étrange et enchanteresse de sculptures sous-marines située près du récif de corail au large de Cancún, et il a lui-même offert plusieurs de ses créations, sur les 500 qui constituent à l’heure actuelle le « catalogue » du lieu (façon de parler, tout cela n’est pas à vendre !). Sa collection porte le nom « Évolution Silencieuse » et montre l’impact des êtres humains sur leur environnement, de façon positive et négative. Pour ces statues Jason deCaires Taylor s’est inspiré de la communauté de pêcheurs au sein de laquelle il vit, et a travaillé le moindre détail des visages et des vêtements afin d’être le plus fidèle possible à la réalité. L’ensemble a nécessité 18 mois de travail l’utilisation de 120 tonnes de béton, de sable et de gravier.

 

Le MUSA est sans doute l’attraction sous-marine la plus ambitieuse créée par l’homme. Légèrement à l’écart des récifs principaux, les sculptures sont avec le temps devenues des récifs à part entière. Le MUSA est non seulement une expérience esthétique hors du commun mais aussi un bon moyen de protéger le récif de corail : en s’assurant que les sculptures utilisent des matériaux promouvant le développement de la vie corallienne (d’où le nom d’Évolution Silencieuse), Jason deCaires Taylor a créé un paradis artificiel qui attire les créatures marines autant que les touristes. Ceux-ci sont évidemment enchantés à l’idée de nager au milieu des tortues et des lamantins, et le récif de corail même est ainsi préservé d’une trop forte présence humaine.

ASSISTANCE ANTICORRUPTION !