Le Cinéma Mexicain

Pourquoi ne pas préparer votre visite du Mexique en découvrant sa culture à travers des films ? L’industrie cinématographique du pays se porte bien, et fut pendant son âge d’or (entre les années 30 et 60) la plus importante d’Amérique latine. Le Festival du Film de Guadalajara, qui se tient tous les ans, est le plus important du continent sud-américain. Si l’on ne saurait être exhaustif, voici quelques films mexicains qui ont marqué l’histoire du cinéma à travers les époques. En raison de l’attractivité évidente de ce pays pour l’ensemble du monde hispanophone, ils ne sont pas tous réalisés par des mexicains !

Los Olvidados de Luis Buñuel (1950)

Ce film fascinant explore le quotidien difficile des enfants pauvres dans les bidonvilles de Mexico. Malgré son ton très social, on y retrouve la patte surréaliste présente dans toute l’œuvre de Buñuel. Le film a reçu le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 1951 et a été inclus dans le programme « Mémoire du monde » de l’UNESCO en 2013.

El Topo d’Alejandro Jodorowski (1970)

Ce très étrange western est un objet culte des années 70, longtemps projeté à la séance de minuit dans des cinémas de quartier. Il suit un justicier anonyme qui traverse le désert avec son fils pour défier les quatre plus grands tireurs aux alentours, chacun d’entre eux représentant une religion ou une philosophie. Attention, c’est du cinéma assez expérimental, le premier de la parfois très étrange filmographie d’Alejandro Jodorowski.

El Mariachi de Roberto Rodriguez (1993)

Un film célèbre pour avoir été l’un des moins chers de l’histoire du cinéma, avec un budget de 7000 dollars que le réalisateur a financé en partie en étant un cobaye pour des laboratoires pharmaceutiques. Si le manque de moyen se fait légèrement sentir, ce polar où un mariachi débarqué dans une petite ville perdue se retrouve avec entre les mains l’étui à guitare rempli d’armes d’un bandit se laisse tout à fait regarder, et a lancé la carrière de Roberto Rodriguez.

Y tu mamá también d’Alfonso Cuarón (2001)

Un road-movie triste et beau sur trois jeunes gens qui apprennent à se connaître lors d’un voyage en voiture le long de la côte Pacifique. Le film se montre fidèle à l’ambiance politique du Mexique des années 90 et décrit une jeunesse pas si insouciante que ça. Il a reçu le prix du meilleur scénario au festival de Venise en 2002.

D’autres films dans de prochains articles !

comments are closed .