Skip to content

La Route au Mexique

 

Conduire ou ne pas conduire, telle est la question. Vous pouvez passer de très bonnes vacances en utilisant les transports en commun et les taxis. Mais si vous décidez de louer un véhicule pour être entièrement libre de vos déplacements et faire de la  route au Mexique, voilà quelques choses à savoir :

 

Tout d’abord, il vous faut les bonnes assurances. En cas d’accident, la présomption d’innocence ne s’applique pas et vous devez avoir les moyens de régler les dommages causés. TouraCancun a les meillueres formules d’assurances.

 

La signalisation routière est évidemment en espagnol. Les symboles utilisés sont assez facilement compréhensibles, mais dans le doute consultez quand même une page les présentant avant votre première sortie, comme cette page de Wikipédia : https://en.wikipedia.org/wiki/Road_signs_in_Mexico .

 

Vous remarquerez que les Mexicains ont une idée assez personnelle de la notion de changement de voie. Mais ils respectent les stops et sont très prudents aux intersections non-contrôlées. En effet, certaines intersections n’ont pas de feu rouge. L’état des routes est très inégal et se dégrade généralement à mesure qu’on s’éloigne des centres urbains.

 

Dans les stations à essence, le service est très différent de la France. Les employés remplissent eux-mêmes votre réservoir et nettoient les vitres de votre voiture. Ils sont très mal payés, un bon pourboire est aux alentours de 10 pesos. N’hésitez pas à bien remplir votre réservoir, la distance entre les stations est parfois considérable !

 

Au Mexique les conducteurs ont le choix entre la route « libre » et la route « à quota » (payante). Les deux ont leur points forts. La route libre est plus lente, moins bien entretenue, avec plus de de feux rouges, et elle passe plus souvent par les villes. On a donc plus de contacts avec la couleur locale, les petits restaurants, les magasins d’artisanat, etc. La route à quota est en meilleur état et plus rapide, et donne à voir plus du paysage et de la nature. Mais en revanche elles ne donnent pas le même accès à la vie quotidienne du Mexique.

 

D’où l’intérêt de mixer ! En planifiant votre voyage à l’avance, vous pouvez alterner entre l’une et l’autre et profiter des différents aspects du pays lors de vos phases de conduite.

ASSISTANCE ANTICORRUPTION !