Conseils Pour Économiser Au Mexique

 

Soyons clairs d’emblée : le Mexique reste un pays accessible aux visiteurs sur le plan strictement pécuniaire. Une semaine, même à Cancún, vous coûtera certainement moins cher qu’un weekend à Tokyo. Mais il est toujours bon de se renseigner à l’avance, afin d’être au courant des dépenses inattendues que l’on peut être amené à faire.

 

 Réservez un taxi…

pour vous transporter de l’aéroport à votre hôtel avant votre départ. Tous les aéroports mexicains n’ont pas de service de taxi dédié, et vous risquez, en arrivant, de devoir être pris en charge par un Mexicain qui fait ce travail sans licence et tentera de vous arnaquer au niveau du prix (si en plus vous ne maîtrisez pas l’espagnol…).

 

 Beaucoup de petits hôtels…

« grattent » quelques sous en plus sur des frais cachés, bien que compris dans la facture : pour l’utilisation de leur piscine ou de leur salle de sport, pour le réseau wifi ou les journaux… Vous pouvez compter une bonne vingtaine d’euros en plus du prix de la chambre. En prévoyant votre séjour en avance, et notamment en consultant le site www.resortfeechecker.com, qui liste les hôtels et leurs frais, vous éviterez une mauvaise surprise ! Notez que les grandes chaînes hôtelières de type « all-inclusive » n’ont pas recours à ces pratiques.

 

Le pourboire…

S’il n’est pas forcément obligatoire, le pourboire est quand même beaucoup plus commun au Mexique qu’en France. Une majorité de touristes étant américains, beaucoup de petits restaurants incluent une « suggestion » de pourboire sur leurs factures, à hauteur de 20 % du prix total du repas, ce qui est le pourcentage traditionnel aux États-Unis. Ne vous faites pas avoir ! A moins que le repas ne soit vraiment exceptionnel et que le serveur ait été le meilleur du monde, il est beaucoup plus commun de donner un pourboire de 10 %.

La coutume veut aussi que l’on donne un pourboire à la station service. Ne vous embêtez pas à le calculer, c’est plus symbolique qu’autre chose. Si par exemple vous avez rempli votre réservoir pour 152 pesos, donnez 160 et dites à l’employé « Guarde el cambio » (« Gardez la monnaie ».

 

La taxe de départ…

Le Mexique fait payer une taxe sur les vols internationaux en partance de son territoire, qui vient se rajouter au prix du billet. Elle est généralement comprise entre 15 et 25 euros, selon l’aéroport. Cependant pas de panique, 90% des lignes aériennes incluent cette taxe dans leurs tickets.

 

Rendez-vous dans quelques jours pour d’autres conseils !

comments are closed .